Aller au menu Aller au contenu Fr En

Les Entretiens des Civilisations Numériques

Page 1 sur 6 - Suivante

Europe

Yasmine Abbas (France)

ABBAS

Architecte
Yasmine Abbas est architecte DPLG et détient un Master en Science de l’Architecture du Massachusetts Institute of Technology (MIT-Boston). Au MIT, elle a exploré l’impact spatial des nouvelles technologies et s’est questionnée sur la question de la reconquête par les néo-nomades du sens d’appartenance aux lieux, à l’ère des «mobilités multiples» dans le monde digital.

Beaucoup de gens peuvent modifier un bâtiment car ce n’est pas quelque chose d’immobile. Quand je parle de mobilité, je ne suis pas en train d’évoquer le mobile home bien sûr, je parle d’appropriation de l’espace, de passage, de chemin à travers cet espace. Je vais évoquer un projet sur lequel je travaille, je l’ai appelé « flashback digital wallpaper » (fond d’écran mural interactif). Ce serait quelque chose que j’emmènerais avec moi quand je me déplace et qui contiendrait mes souvenirs. On pourrait sentir ce papier, l’entendre, etc. Je pourrais déclencher une image et une mémoire juste en appuyant sur un souvenir. Les gens emporteraient ainsi avec eux leur papier peint et pourraient s’approprier l’espace, leur chambre d’hôtel. L’identité ainsi construite ne serait pas celle de l’objet mais serait constituée de mes propres souvenirs que j’aurais emportés avec moi .

Ci’Num 2005

Georges Amar (France)

AMAR

Responsable de l'Innovation
Ingénieur de l'Ecole des Mines, G. Amar est aujourd'hui responsable de l’innovation dans les services à la RATP. Il est un des meilleurs experts sur les questions de mobilité. Ses réflexions portent sur l'évolution actuelle et prévisible des mobilités et des systèmes de transports urbains.

Il y a quinze ans, on n’employait pas le mot Mobilité. On parlait de déplacement, de trafic. Aujourd’hui la mobilité émerge de plus en plus comme une valeur sociale. Cela s’apparente presque à un mode de vie. On peut dire que nous sommes passés à l’homo mobilis, dont d’ailleurs les emblèmes sont Nike et Nokia. Dans la mobilité, c’est l’immobile qui devient important. Les pôles d’échanges ou les pôles multimodaux sont l’une des grandes innovations de ces vingt dernières années. Il ne s’agit pas de chercher le mode de transport idéal mais d’avoir, au contraire, une variété de modes de transport depuis la marche à pied jusqu’à l’avion. C’est la variété et la possibilité de changer qui sont importantes.

Ci’Num 2006

Jean-Claude Burgelman (Belgique)

BURGELMAN

Chercheur, sociologue
JC. Burgelman est Chef de projet de l’unité TIC de l’IPTS (Institute for Prospective Technological Studies-Seville). Il est actuellement en disponibilité de son poste de professeur en politique des Technologies de communication de l’Université Libre de Bruxelles.

Le réseau, qui tend à être omniprésent, est aujourd’hui qualifié de décentralisé. Il propose de nouveaux moyens de créer, d’utiliser et de partager le contenu : blogs, podcasting… Pour la première fois dans l’histoire de l’Homme, l’expérience est utilisable, elle peut être valorisée et partagée. On observe un renversement du paradigme de la communication. Aujourd’hui et de plus en plus, c’est l’utilisateur qui entre les données, qui les donne et qui reçoit. Les limites technologiques sont repoussées toujours plus loin et soutenues par des modèles économiques efficaces. C’est un système d’information ascendant qui se met en place.

Ci’Num 2006

Page 1 sur 6 - Suivante


c4-web.com

Logo FEDER Logo SGAR aecom

Ce site a été cofinancé par le Conseil régional d’Aquitaine et, par décision du préfet de région, par le FEDER.